Les Minutes de l’Orateur: Rome

orateur

Les Origines Mythiques de la Maçonnerie : Rome

Dans le cadre du thème de l’année « Mare Nostrum » et les origines mythiques de la maçonnerie, après les sources de l’art royal des pharaons et les mystères d’Eleusis près d’Athènes et les pythagoriciens, dirigeons nous vers ROME et les adeptes de Mithra.

La civilisation romaine ne semble pas briller par ses qualités spirituelles et religieuses. Peut être à cause d’une religion d’état, très structurée et inféodée à la politique. Rome donne l’image d’une nation militaire surtout préoccupée par le rayonnement matériel et économique.

Et pourtant, elle est la résultante des civilisations antiques et de la primauté de l’esprit. Elle tolèrera nombre de tendances initiatiques pour autant qu’elles ne s’adonnent pas à la politique.

Le grand mouvement initiatique  qui traversa Rome est incontestablement le Mithraïsme. Mithra est un ancien dieu iranien de la lumière qui pénétra la méditerranée au Ier siècle (av JC) par des marins venus de Cilicie  (province romaine d’Anatolie méridionale) pour connaître un immense succès  à Rome dès le IIème  et IIIéme  siècle (ap JC).

Trajan fit construire un Mithraeum dans sa villa de l’Aventin (une des sept collines de Rome). Doclétien se rendra a Carnutum près de Vienne pour consacrer un temple de Mithra.

Mithra est devenu le dieu protecteur suprême de la puissance impériale. Mais les cultes importés d’orient étaient très présents à Rome : le culte égyptien d’Isis ou le culte phrygien de Cybèle, grande déesse d’Asie mineure appelée « Magna mater », les pythagoriciens, dont l’idéal de fraternité fit passer un souffle purificateur dans ce monde ou la foule venait voir couler le sang dans les arènes.

Puis les sectes primitives du christianisme avec les Esséniens, les Gnostiques et les thérapeutes. Mais à son apogée, les légions romaines ont adopté le culte exotique de Mithra et l’ont implanté partout où elles passaient.

La connaissance du culte de Mithra tient d’ailleurs autant de la riche iconographie des temples, notamment des mosaïques comme celle d’Ostie, que des critiques acerbes des pères de l’Eglise, qui n’ont eu de cesse de lutter contre ce culte.

Les temples de Mithra sont assez petits et symbolisent le cosmos. La voûte est étoilée. Au fond, une sculpture représente le dieu Mithra tuant le taureau et le Maître porte un bonnet phrygien.

Notons l’importance du nombre 7, 7 degrés et temple aux 7 sphères qui constituaient l’univers.

Le candidat subissait une longue préparation avec un enseignement essentiellement de l’Astrologie, puis prêtait serment sur les mystères entrevus. Les femmes étaient exclues du culte.

Lors de la cérémonie initiation, le postulant était entièrement nu, les yeux bandés et les mains liées comme on le voit au Mithraeum de Capoue.

Le postulant s’étendait sur le sol pour simuler un cadavre, après avoir été poussé dans le dos, mais retenu par un adepte : le néophyte prenant la place de l’initié, qui, assassiné par l’incompréhension des hommes, était ressuscité par la communauté.

On montrait une épée dégoulinante de sang, utilisée pour punir le parjure. On procédait, bien sûr, aux épreuves de la terre, de l’air, de l’eau en franchissant un fossé rempli d’eau  et du feu en sautant au dessus d’un brasier.

L’initiation complète comprenait 7 grades  :

le corbeau, qui apporte l’enseignement avec le caducée comme emblème
le Nymphus, époux voilé, symbolisant l’union mystique avec dieu
le soldat, qui reçoit l’épée mais refuse ostensiblement la couronne
le lion, vêtu d’un manteau rouge, maîtrise de l’action solaire
le perse, vêtu d’une tunique d’argent et portant une faucille (rappelons nous du faucheur des cathédrales gothiques)
le coureur de soleil, qui tient un fouet, un flambeau et un globe
le père vêtu comme Mithra avec la canne, l’anneau et le bonnet phrygien, détenteur de l’esprit de l’ordre.

Mithra est un dieu dit Pétrogène, issu de la roche et né dans une grotte Il combat victorieusement le taureau dont le sang fertilise la terre. Le taureau fait référence à la constellation astrologique Mésopotamienne. Le soleil se situe à l’équinoxe de printemps au niveau de la constellation du taureau puis 2000 ans plus tard, il passe dans la constellation du bélier, Le sacrifice du taureau symbolise ce changement ; signe de l’omniprésence de Dieu.

Dans l’iconographie Mithraïste, on retrouve de nombreux animaux qui font référence aux images zodiacales.

La fin symbolique de Mithra se termine par un grand banquet ou Apollon sur son char va emmener Mithra. Il apporte aux hommes l’espoir d’une vie au delà de la mort, puisqu’il est accueilli au ciel par Apollon.

Pour les adeptes de Mithra, chacun doit porter le fardeau de la vie, en développant la maîtrise de soi.

De plus, les adeptes étaient les protecteurs des  artisans et des corporations de métiers qui accompagnaient les légions. Les grands initiés, le roi Numa, Apulée, et Boèce le philosophe ont transmis un idéal qui sera repris par les bâtisseurs « ni l’esprit sans le travail, ni le travail sans l’esprit »

Au fil des siècles, l’Eglise et le christianisme réussissent à détruire la secte, en profitant de la faiblesse grandissante de l’armée, en récupérant son idéologie  mais aussi par le saccage et l’intrigue.

Sur le plan idéologique, on retient le rocher de Mithra qui fût assimilé à la pierre sur laquelle est fondée l’Eglise du Christ, la grotte du taureau à Bethléem (basilique de la nativité), les bergers de Mithra assimilés aux bergers qui annoncent la naissance du sauveur…

Sur le plan pratique, en 389, à Alexandrie, des émeutiers détruisent le temple de Mithra et massacrent les adeptes ; à Rome, il en est de même avec le préfet Gracchus qui dévaste le Mithraeum de Rome, à l’instigation de Ambroise, l’archevêque de Milan…et finalement en 392, toute pratique païenne est interdite, même en privé sous Théodose II. Pourtant le culte de Mithra avait essaimé partout jusqu’aux limites de l’Empire Romain. Le plus grand temple se trouvant Roumanie, à Sarmizegetusa.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close